L'oeuvre au noir


Des toiles envisagées comme des espaces de mutation, des intermédiaires où la trace d’un instant tend à se transformer. Dans cette gestation où le tout prend vie, naissent des micros et macrocosmes construits tel un tissu muable avec une véritable intériorité organique. Comme un réseau en auto genèse basé sur l’effet impulsion-répulsion des matériaux.

Les couleurs, formes et matières s’emmêlent, se lient…
Alors apparaît un monde à découvrir, à contraster.
Une nouvelle histoire qui naît dans l’espace de mon interprétation.
Je me laisse guider par l’évolution de formes qui émergent sous ma main, sous mon pinceau en faisant apparaître inconsciemment ce que j’ai moi-même induit.
Peindre devient une découverte continuelle de ce qui va surgir et je m’absorbe à laisser mon naturel s’exprimer au delà d’une possible auto censure.
Puiser de mon intérieur l’insoupçonné et le projeter sur la toile.
La peinture, la sculpture…deviennent dans ma manière de les aborder une inspiration magique qui fait le lien entre visible et invisible.

Esprit nomade
Esprit nomade